Articles avec #double m. tag

Publié le 27 Juillet 2016

C'est tendu...

On y est. Nous y sommes.

On en est là, où tu sais...

C'est comme électrique.

Les mots ne sortent plus, ni d'elle, ni de moi.

Je sais... Je le vois dans ses yeux...

Je vois bien qu'elle ne me "hait point"...

Que peut être , elle se dit plein de trucs moches sur moi...

Elle attends, espère(?) que je vais réagir.

Ouvrir les yeux, et enfin voir comment tout à changer...

Mais, je ne réagirais pas.

J'veux qu'elle me laisse tomber... Parce que moi, j'y arrive pas...

C'est tendu... Comme un string taille 36 sur Demis Roussos! C'est pour te dire!

Par contre, on continue de niquer comme des castors! Et on s'applique!

On en est là, t'sé, ou c'est moche.

Où il faut se lancer, choisir, ou bien laisser aller..

J'aime pas tellement, tellement...

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Double M.

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2016

Un peu de musique? Click!
Un peu de musique? Click!

Quand j'pense à elle, j'ai comme un pincement au cœur.

Elle n'est plus qu'une parmi d'autres.

Une de plus.

Une de celles qui m'ont essorées le cœur.

Vidée comme une truite!

Un pruneau sec...

Parce qu'elle me plait bien cette fille.

Mais tu sais quoi? J'arrive pas à "éprouver".

Bien sur, je ris, je baise, je prends mon pied et le sien aussi.

J'éprouve rien.

Ni avec elle, ni avec les autres.

Un pruneau sec...

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Tranches de vie, #Double M.

Repost 0

Publié le 26 Juin 2016

"Bonjour toi!"

La voir se réveiller...

Ouvrir les yeux...

S'étirer en grognant...

Premier sourire...

Ses yeux dans les miens...

Mièvre dites vous?

Et alors?

J'aime être mièvre avec elle...

Comme une envie de lui faire l'amour...

Envie d'être tendre...

Ouais, envie d'être polie...

"Bonjour toi!"

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Double M.

Repost 0

Publié le 6 Mars 2016

Elle m'a fait la surprise. Elle a débarqué. Comme ça. Une bouteille de champagne dans chaque main. Cueillie à la sortie du boulot!

On a passé la soirée à s'embrasser, s’effleurer, s'effeuiller... Et à rire!

Tu vois, avec elle ça parait si simple! Tellement simple que je me demande si c'est honnête tout ça... Première fois de ma vie que je suis méfiante. Tu me connais. Bélier. Moi j'fonce et je réfléchis trop tard!

Ben là, ça roule, c'est naturel, sain... Et je doute! Je me dis qu'il y a baleine sous gravillon!

Tous les matins, j'ai eu droit au p'tit déj' au lit! Véridique!

Et tu vois, samedi, j'suis allée " gamer " avec les copains... Elle s'est mise à bosser, on a pas vu le temps passer. Elle s'occupe. Elle s'intéresse. Je ne suis pas son " tamagochi " et ça, ça m'fait bizarre! J'ai pas,l'habitude.

Elle vient de repartir... Ça m'fait un truc...

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Tranches de vie, #Double M.

Repost 0

Publié le 19 Février 2016

Ce soir, j'avais un peu envie de venir te causer. J'sais pas trop de quoi, mais juste envie.

J'avais pas touché à un spliff depuis plus d'une semaine. Ouais, et ce soir, ben j'ai craqué...

Aucune culpabilité! J'me sens bien! Calme, posée. Parce que j'sais pas si je t'ai dis, mais j'ai arrêté la clope. Demain, ça fera 3 semaines. 21 jours. Dur...

Je pense beaucoup à MM. J'ai un tas d'images qui passent. Des trucs à la con, genre à la "pretty woman". Tu vois l'truc? Mièvre à souhait! J'm'en fous t'sé. J'aime bien le mièvre. C'est reposant et "mignon".

J'te raconte? Allé j'te raconte!

L'autre soir, on s'est fait un feu. On est allé chercher la couette. On s'est posées là, en "tenue de combat": vieu jogging et sweat à capuche, glamour! On s'est descendu quelques bières en se faisant écouter mutuellement les zicks qu'on kiffe. On a rit. On a fumé. On s'est endormies comme des narcoleptiques.

Tiens. J'ai pas fumé depuis plus d'une semaine. Je ne l'ai pas revue non plus depuis. Je mets de la distance. Je fais ma connasse. J'attends que ce soit elle qui fasse des pas vers moi. Des pas qui s'espacent. Un peu...

Mais ça m'va!

Je me rends compte que nos soirées me manquent, et elle aussi. Pas encore le truc de ouf tu vois, mais j'sens que petit à petit, l'oiseau fait son nid. Brindille par brindille...

M'enfin, demain, j'suis en vacances. Et je crois que je vais lui faire une visite surprise.

Ouais...

J'vais faire ça... Parce que j'aurais bien envie de la surprendre...

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Double M.

Repost 0

Publié le 11 Février 2016

Aujourd'hui, j'ai vue ma nouvelle psy. J'avais appelé pour prendre rendez vous il y a 3 mois de ça, quand j'étais, disons au fond du gouffre avec une pelle.

Elle m'a rappelée Lundi pour me dire qu'une place s'était libérée et me demander si ça m'intéressait toujours. J'ai dit oui. Parfait.

Elle m'a demandé "Qu'est ce que vous attendez de moi?"

P'ting de question!

Parce que j'en sais rien, p'têt juste un peu de ne plus avoir peur?

Alors j'ai craché les morceaux. D'un coup. Paf! Prends ça et fais le tri.

Je continue à voir Double M. Mais ça, je ne lui ai pas dit. P'têt plus tard... Parce que c'est pas elle le problème... Pour l'instant!

Faut que j'te dise, l'autre soir, on a dérapé un peu... C'était bien bordel!

Après, on s'est retrouvées à pique-niquer (sans jeu de mot!) dans la cuisine, nues comme des vers, sans aucune gêne. Elle est sacrément bien foutue! Elle filerait des complexes à bien des nanas. J'ai pris le parti de m'en foutre total. A prendre ou a laisser comme on dit.

On a sorti le reste de poulet froid, un verre de pif, et on a papoté jusqu'à ce qu'on commence à se cailler. Alors on est retourné dans la chambre. On a fumé un spliff, et elle s'est calée dans mon dos et a posé un baiser sur mon épaule et un "bonne nuit" au creux de mon oreille. J'ai frissonné...

On s'est revues depuis, mais ça ne s'est pas reproduit (sans jeu de mot!).

Bref!

Voilà, c'est officiel, je suis en thérapie.

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Tranches de vie, #Double M., #Psy

Repost 0

Publié le 21 Janvier 2016

C'est con...

Mais ça m'a fait rire!

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Double M.

Repost 0

Publié le 21 Janvier 2016

Ah! Je voulais aussi te parler de Double M.

T'sais? La meuf qui est "Belle & Bien". Ben je la vois un peu, comme ça. On se colle quelque part, on fume un ou deux joints, on papote, on rigole, on se sourit... T'sais, un peu comme ci, ou comme ça...

Parfois, j'ai envie de sauter. Mais c'est comme si je devais me lancer dans le vide, au bord d'une falaise, ou au sommet d'un building... Une sensation qu'il faut se jeter dans le vide, et moi, j'ai le vertige! Véridique!

Alors, j'hésite tu vois? T'as envie d'essayer toi? Moi j'te jure que non! J'sais même pas si je préférerai pas aller chez le dentiste! C'est pour te dire comment j'ai grave la frousse! J'me pisse dessus comme une pucelle à un gang bang!

Ma grand mère disait toujours que "si tu te poses la question, c'est que tu connais déjà la réponse".

D'un côté, j'ai envie de souffler un peu avant de me relancer dans un truc. L'autre m'a tellement épuisée, pompée toute mon énergie! J'me retrouve à peine, j'ai besoin d'une pause. J'pourrais rien donner à personne tout de suite. J'veux qu'on me foute la paix "amoureusement votre".

Alors, on s'tape nos (très bons!) délires, la même connerie, le même humour noir, les mêmes références. C'est pas pour dire, mais ça fait du bien de parler avec quelqu'un de "vivant".

C'est comme sortir d'un tombeau 80 ans plus tard. C'est surprenant. Comme si on avait perdu "les goûts de la vie" (jeu de mot...).

Elle me joue de la guitare. Et on gueule comme des putois, m'enfin... Surtout moi. J'adore chanter mais je brame comme un cerf en chaleur! J'ai pas ce talent... Mais j'en ai d'autres! Plein! Elle par contre, elle se défend 'achement bien! J'adore sa voix!

L'autre soir, on a passé la soirée dans ma chambre à l'américaine. J'ai collé deux néons au dessus de mon lit. Ben tu sais quoi? Elle m'a dit que ça faisait "club de strip-tease, genre vieille couguar!" Ouais elle a osé! Ça nous a fait tripper un moment!

Le lendemain matin, elle est allé chercher les croissants en pyjama, et elle me les a apporté au lit avec mon café et son chocolat en me disant: "T’inquiète! C'est pas un truc de drague. Non. C'est juste qu'il fait un sale temps dehors . C'est un matin à faire la grasse papote sous la couette! T'as autre chose à proposer? Non? Alors vendu!".

Ça m'a faite sourire... Et on a fait ça. On a papoté relax, sous mes néons de "vieille couguar de Végas"!

Tu vois en écrivant ça, j'ai plein de scènes dans ma tête, qui tournent comme des films ou la star serait son sourire de pub de dentifrice. Et ça m'fait sourire. On s'prend pas la tête. Elle me presse pas. J'sais pas ce qu'elle en pense vraiment, mais ça me va comme c'est, comme ça... C'est bien.

Et puis d'un autre côté, aussi, parfois, souvent, j'ai bien envie de plonger tête baissée. Des fois, tu sais, on se regarde dans les yeux... Ou alors quand son regard glisse sur mes lèvres... Ou sa façon sexy de passer sa langue sur ses lèvres... C'est un truc de ouf! Cette fille est trop génial pour être vraie. J'te jure! C'est d'la bombe bébé!

J'ai aussi découvert que j'aimais plus des trucs qu'avant j'adorais. Genre, quand on dort ensemble, je préfère qu'elle se colle dans mon dos. Si j'suis honnête, je me trouve très froide avec elle. C'est pas qu'elle ne m'attire pas ou que j'ai pas envie, mais y'a un truc qui se passe, comme si je manquais d'air, plus de respiration, la peur. J'me fouette de retomber amoureuse, parce que je sais que je suis un cœur d’artichaut et que je tombe et retombe... Je flippe parce que d'elle, j'crois bien que je pourrais bien tomber... Et j'aime pas tomber. J'aime plus. J'ai pas envie de ça. Tomber, ça fait mal. J'ai pas envie d'être amoureuse.

Et pourquoi tout changer? Comme ça, c'est bien. Je suis bien. Ça m'va bien comme ça. Ben quoi? Oui! Bon! OK! Ça manque un peu de sexe... Mais à part ça? Hum? C'est parfait!

Tu vois l'embrouille? C'est un sacré bordel!

Et là j'me dis: "P'ting respire meuf! Tu risques plus rien après ça!".

C'est comme dans les dessins animés ou tu as l'ange et le démon. Sauf que là, ben j'sais plus trop qui est qui...

Parce que quand même, à chaque fois, j'me dis : "de toutes façons, au pire, ça peut pas être pire!". Et à chaque fois, je passe au level supérieur! Bingo! C'est pire!

J'veux juste mettre un peu tout ça en pause...

Tu vois?

Mais même tout ça, toute cette flopée de questions, j'ai plus envie de me les poser. Si j'ai envie, je sauterai! Je risque quoi de pire? Hum? Qu'elle me tape dessus et me pète 3 cotes? Qu'elle me plaque pour une de mes sœurs? Mis à part ça, j'vois pas...

P'ting! C'est quand même vachement haut les gars!

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Double M.

Repost 0

Publié le 28 Novembre 2015

Je t'écris à la lueur des bougies. Je me suis roulé un splif. Je suis assise nue, là...

Ouais. Je sais. Je me marre aussi en écrivant ça...

C'est un bon début... D'en rire non?

Je cherche les mots...

Je souffle la fumée sur l'écran. Je trouve ça joli tu sais?

Comment te raconter...

M'enfin... Allons-y!

Ô mon amour!

Si je vais au bout...

Je plante une croix sur ta tombe.

De toutes façons, je ne crois pas qu'il y est de bons mots. Ni de bons moments.

Tu sais... Ce devait être une soirée copines, pizza, binouzes, papotages, rires.

Beaucoup de rires, de sourires, de regards échangés, de corps frôlés, de sueur, de musique, de mains levées, d'envies, de peur, de retenue, de sous entendus...

J'ai sentie une main se glisser dans la mienne. Je me suis demandé à qui elle était. J'ai regardé. J'ai reconnu de suite ses bracelets, comme des talismans. J'ai levé la tête. Le cœur qui bat la chamade. Ses yeux. Sa langue qui passe sur ses lèvres. Son sourire.

Blocage.

Elle a détourné son regard et à levées nos deux mains. Elle riait et sautillait. Moi j'étais bloquée. Sur place. Temps suspendu.

Elle est chouette cette meuf. Elle sourit cette meuf. Elle sourit même beaucoup...

J'ai eu envie de sautiller avec elle. D'un coup. Comme ça. Bondir, gesticuler, danser, gigoter! Putain que c'était bon! Tourner la tête dans tous les sens, et sa main au creux de la mienne...

Elle m'a dit un truc, m'a fait un signe de tête. J'ai fait "oui" avec la mienne.

Sa main dans la mienne.

Ô mon amour!

Si je vais au bout...

Je plante une croix sur ta tombe.

Ça bouchonnait prés du bar. On s'est finalement retrouvées dehors. Elle m'a pris mon autre main et m'a collé un baiser furtif sur le nez. Elle s'est mise à courir, et moi aussi.

J'ai rien dit dans la voiture. Elle non plus. Je regardais par la fenêtre les lampadaires de la ville et les fenêtres éclairées. J'aime bien regarder par les fenêtres la nuit. Violer l'intimité des gens. Et alors?

Il s'est mis à pleuvoir. Une pluie fine. Je me suis dit que c'était joli ces gouttes sur le pare brise, et ses lumières qui dansent.

Elle s'est arrêtée. Elle a tiré le frein à main avec ses deux mains. Elle m'a regardé droit dans les yeux. Intensément. Elle a sourit et m'a dit "Viens!". Elle est sortie. Elle a remonté son blouson sur sa tête en trotinant.

J'ai fermé les yeux et respiré fort. J'ai ouvert la portiére. J'ai trouvé qu'il faisait froid. La pluie.

Tiens? Elle a un autocollant du chat d'Alice collé au dessus du réservoir. Il sourit toutes dents dehors. J'ai envie de sourire moi aussi. Mais j'ai peur. Ou plutôt non. Je manque de courage.

Ô mon amour!

Si je vais au bout...

Je plante une croix sur ta tombe.

 J'ai trotiné moi aussi en évitant les flaques. J'ai couru vers elle. J'ai trouvé charmant son coup de hanche dans la porte. Je l'ai suivie. J'ai aimé la suivre. J'avoue votre honneur! Je plaide coupable! Oui! J'ai reluqué son postérieur! Et alors?

L'ascenseur.

Bouton. Porte qui s'ouvre.

Elle s'est plaquée sur la vitre du fond. Yeux baissés. J'ai fait pareil. Je me suis collée à côté d'elle. Pas trop loin. J'avais pas envie qu'elle pense que j'allais fuir. Pas trop prés. J'avais envie d'effleurer sa main. Proximité. Oh p'ting! P'ing! P'ting! Bordel!

Ô mon amour!

Si je vais au bout...

Je plante une croix sur ta tombe.

Arrête! Tu te fais des films. Fais pas ça. Pas de panique! Tu lui as dis que tu avais envie d'un café. Elle t’emmène peut être juste en boire un...

Où m’amène-t-elle d'ailleurs? Chez elle? Elle vit seule?

Et puis, j'ai reconnu les signes...

Les coups d’œil sur les chaussures. Ceux vers le plafond. Ceux sur les boutons lumineux. Ces regards qui vont d'un point à un autre. Qui errent. S'évitent. La gêne...

Empotées. Ne pas savoir comment s'y prendre. Le stress. La tension. Les bouffées de chaleur. Les grillons dans les tripes.

P'ting! J'avais oublié ces sensations!

J'ai souris puis la panique. Merde!

Vite élaborer un plan. Et si elle fait ça? Et si je dis ça?

Avoir très envie de prendre les devants, de la surprendre, la plaquer contre le mur et l'embrasser. Se retenir. Se raviser.

Ô mon amour!

Si je vais au bout...

Je plante une croix sur ta tombe.

La porte qui s'ouvre. Couloir. Néons.

Elle repasse devant.

Quelques pas. Ne pas baisser le regard. Ne pas se faire surprendre les yeux trop bas...

Elle s'arrête devant une porte. Me jette un coup d’œil. Elle cherche ses clefs. Elle a un grand sac de babos avec des franges. Un autre coup d'oeil. Elle sourit confuse. Elle me dévisage. Elle m'interroge. Elle attend le feu vert.

Ses doigts finissent par trouver ses clefs. Elle hésite. Elle les glisse dans la serrure. La porte grince. Elle me fixe. Me prend la main. Me fixe droit dans les yeux.

- Voilà mon chez moi. Je n'y ai jamais amené personne. C'est mon antre. C'est mon intérieur. La porte de gauche, c'est la salle de bain. A droite c'est ma chambre. Tout droit c'est la cuisine. Tu veux commencer par quoi? Café? Douche ou...

Elle ne finit pas sa phrase. Elle se tait. Embarassée. Je lis dans ses yeux qu'elle fait tapis. All in. Elle a peur de ma réponse. Elle a peur d'avoir été trop brusque. Elle regrette déjà sa fougue.

Elle me bluffe!

Ô mon amour!

Si je vais au bout...

Je plante une croix sur ta tombe.

Ses yeux m'interrogent. Elle finit par les baisser sur ses chaussures. Elle se mord la lévre. Je sais qu'il faut que je réponde. Elle se demande peut être si je cherche une excuse, ou si je me demande ce que je fous là.

Vite!

- Euh... Un whisky d'abord?

Merde! La cité de la peur! Merde! Pourquoi j'ai dit ça moi?!?

Elle rigole! Me prends la main. Je suis soulagée. Elle a rit! J'ai pas merdé. Je ne rate donc pas tout?

Je vais entrer dans son chez elle, son intérieur.

Ma main dans la sienne.

Re-panique!

Lumiére du couloir qui s'éteint. Fichue minuterie! Plus un bruit. Plus d'image. Souffle coupé. 

Avoir tout autant envie qu'il se passe un truc, là de suite, maintenant, dans la discrétion de l'ombre. Avoir tout autant envie qu'il ne se passe rien.

Ô mon amour!

Si je vais au bout...

Je plante une croix sur ta tombe.

Elle fait quoi? Pourquoi elle n'appuye pas sur l'interrupteur? Pour elle ne bouge plus? Elle dit rien?

Elle a posé ses lèvres sur les miennes. D'un coup. Là. Comme ça. Dans ce couloir. Dans le noir.

Elle a posé une main sur ma joue. J'ai imaginé son regard. J'aurais voulu voir ses yeux. Qu'ils me parlent. Que disent-ils? Là. Dans ce couloir. Dans le noir.

Ô mon amour!

Malheureusement il faut aller au bout pour mettre un point.

J'ai planté une croix sur ta tombe.

Ô mon amour...

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Tranches de vie, #Sexe, #Double M., #Conne

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2015

 

J'ai envie...

Lui dire qu'elle me manque.

Parce que c'est vrai.

Parce que j'y crois toujours pas.

Et puis je pense à Elle...

J'aurais envie d'une danse lascive...

Lente, caressante, impudique!

Me balancer pendue à son cou.

Pendue à ses lévres.

Et puis ses yeux dans les miens.

J'ai envie...

Voir les commentaires

Rédigé par SC

Publié dans #Double M., #Boom! Boom! Tchak!

Repost 0