Ça brûle encore...

Publié le 1 Novembre 2015

C'est Dimanche.

Et j'ai un peu abusé.

De tout.

J'me suis remplie d'alcool, de drogues, de musique, de baisers langoureux, ...

J'me suis remplie de tout parce que tu as laissé un grand vide.

J'me suis enivrée parce que j'apprends tes mensonges, tes tromperies, ta fourberie.

J'me suis lâchée parce que ça m'a fait mal.

J'me suis ravagée pour avoir la sensation de maîtriser encore un truc.

J'me suis éclatée le neurone pour ne plus qu'il pense à toi.

J'me suis abandonnée pour me (re)sentir vivante.

Et tu sais quoi?

Ça n'a pas marché.

J'ai souris. J'ai dansé. J'ai blagué. J'ai dragué.

Ce n'était pas moi, hier, là bas.

C'était ma belle façade.

Celle qui n'a pris aucun obus, aucune bombes.

Celle qui n'a ni fissure, ni lézarde.

Celle que j'étais avant toi...

Parce que j'ai changé. J'aime pas être qui je suis devenue.

Tu sais, cette meuf toute recroquevillée sur elle.

Une fois, tu m'as dit que tu avais tout détruit chez moi, que je n'étais plus cette fille heureuse que tu avais connue. C'est vrai.

Je m'en rends compte aujourd'hui. Je me force à être celle d'avant, et je hais celle d'aujourd'hui.

Tu as tout cassé, brisé, massacré.

Un trou béant, vide, dévastée.

Ça n'a pas marché...

Rédigé par SC

Publié dans #Tranches de vie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article