La fille...

Publié le 26 Août 2015

La fille...

Tu sais? Non forcément tu sais pas, j't'ai pas dis encore.

Y'a E. qui est venue dans le coin, avec des potes. Du coup, bien sur, elle m'a contactée. J'ai hésité et puis... Et puis quoi? Je risque quoi de revoir des "anciennes maîtresses"?

Je suis donc allée les rejoindre à leur gite. Bizarrement, c'était bien de les revoir tous. Des gens "normaux", bien dans leur peau. Rares!

J'étais dans la cuisine avec E., en train de se déboucher une p'tite bouteille de "pink", tout en papotant. Et là, "La fille" est arrivée, smile aux lèvres.

J'te jure, j'ai flashé direct! Un truc de dingue! J'crois même que j'ai dut rougir un peu quand elle m'a collé la bise... Et un peu bafouillé aussi. Ça a fait rire E. qui m'a fait un clin d’œil "presque" discret...

J'sais pas bien comment interpréter tout ça. M'enfin, au final je m'en fous un peu!

On a passé la soirée dans le jardin, loupiotes, bougies, ciel étoilé. J'ai essayé de ne pas trop regarder "La fille". Ça ne se fait pas... Mais c'était pas fastoch', surtout après quelques cigarettes aromatisées et mojitos bien tassés. Je me suis surprise plusieurs fois à capter, à boire ses paroles, les yeux rivés sur sa bouche... Je crois bien qu'elle m'a grillée, et je crois bien aussi que ça ne l'a pas mise mal à l'aise du tout, elle souriait toutes dents dehors.

Au final, elle s'appelle M. et je déteste ce prénom! Le même que ma mère! P'ting! Fallait bien une couille dans la matrice!

A la fin du repas, je me suis retrouvée à faire les cafés avec elle dans la cuisine. Elle "était venue m'aider, pour ne pas que j'ai peur toute seule ou que je m'ennuie d'elle".

Ouais! Ouais! C'est ce qu'elle m'a dit!

Mais tu me connais, sur le coup, j'ai pas fait vraiment gaffe. J'ai sorti deux ou trois conneries... Et j'ai eu un frisson quand en rigolant elle a posé sa main sur mon épaule...

Ce que je peux être gourde quand je suis, disons troublée? Ouais troublée...

On a distribué les cafés et nous nous sommes retrouvés avec E., J., et M. à squatter les transats au fond du jardin. Tu sais quoi? Cette fille en plus d'être belle, très très très charmante, est drôle et cultivée! Ouais! On a papoté comme si on s'était toujours connues. La gêne du départ s'est volatilisée! Pouf!

Quand j'ai décidé de partir, E. a insisté pour que je reste, au moins encore un peu... Elle m'a même proposé une place dans son grand lit! Pour rire bien sur...

J'ai dit aurevoir à toute la troupe, et j'ai constaté que M. sentait super bon, une odeur d'amande douce... Elle m'a collé deux bises très... Je ne sais pas, peut être ai-je mal interprété, ou peut être aussi qu'elle embrasse les gens comme ça. Parfois, on se fait des films pour rien, on imagine, on voit des choses qui n'y sont pas...

Mais bordel! Fallait vite que je m'enfuis! Quand elle m'a regardé droit dans les yeux en me disant "à très bientôt", un tas d'idées pas très catho m'ont traversées l'esprit! Comme celle de poser mes lévres sur les siennes... Par exemple...

Mais, tu comprends, la tentation, "la fille", tout ça... Je ne pouvais pas rester, je sentais que j'aurais pu céder, j'en avais envie, mais, puisqu'il y a toujours un "mais", j'ai pensé à N...

Je ne suis pas cette salope qui cède, qui trompe, qui se laisse tenter...

Mais bordel! J'en avais envie!

Rédigé par SC

Publié dans #Faits Divers

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article